Page 1 sur 1

Questionnaire sur l'alimentation

Voici une série de questions sur votre alimentation. Veuillez lire attentivement chacune de ces questions. Cochez la réponse qui vous correspond le mieux. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.
Nous vous invitons à répondre à toutes les questions avant de passer au questionnaire en cliquant sur « Continuer ».

À table, je prends délibérément de petites parts comme moyen de contrôler mon poids :

À table, je prends délibérément de petites parts comme moyen de contrôler mon poids :
A
B
C
D

Quand je me sens anxieux(se), je me surprends à manger :

Quand je me sens anxieux(se), je me surprends à manger :
A
B
C
D

Parfois, lorsque je commence à manger, j’ai l’impression que je ne vais pas pouvoir m’arrêter :

Parfois, lorsque je commence à manger, j’ai l’impression que je ne vais pas pouvoir m’arrêter :
A
B
C
D

Quand j’ai le cafard, il m’arrive souvent de manger trop :

Quand j’ai le cafard, il m’arrive souvent de manger trop :
A
B
C
D

J’évite de manger certains aliments car ils me font grossir :

J’évite de manger certains aliments car ils me font grossir :
A
B
C
D

Lorsque je suis avec quelqu’un qui mange, cela me donne souvent assez faim pour manger aussi :

Lorsque je suis avec quelqu’un qui mange, cela me donne souvent assez faim pour manger aussi :
A
B
C
D

Quand je me sens tendu(e) ou crispé(e), je ressens souvent le besoin de manger :

Quand je me sens tendu(e) ou crispé(e), je ressens souvent le besoin de manger :
A
B
C
D

J’ai si faim que j’ai souvent l’impression que mon estomac est un puits sans fond :

J’ai si faim que j’ai souvent l’impression que mon estomac est un puits sans fond :
A
B
C
D

Comme j’ai toujours faim, il m’est difficile d’arrêter de manger avant d’avoir terminé mon assiette :

Comme j’ai toujours faim, il m’est difficile d’arrêter de manger avant d’avoir terminé mon assiette :
A
B
C
D

Lorsque je me sens seul(e), je me console en mangeant :

Lorsque je me sens seul(e), je me console en mangeant :
A
B
C
D

À table, je me retiens volontairement de manger pour ne pas prendre de poids :

À table, je me retiens volontairement de manger pour ne pas prendre de poids :
A
B
C
D

Quand je sens une odeur de grillade ou que je vois un morceau de viande juteux, je trouve très difficile de me retenir de manger même si je viens de terminer un repas :

Quand je sens une odeur de grillade ou que je vois un morceau de viande juteux, je trouve très difficile de me retenir de manger même si je viens de terminer un repas :
A
B
C
D

J’ai toujours assez faim pour manger à n’importe quelle heure :

J’ai toujours assez faim pour manger à n’importe quelle heure :
A
B
C
D

Si je me sens nerveux, j’essaie de me calmer en mangeant :

Si je me sens nerveux, j’essaie de me calmer en mangeant :
A
B
C
D

La vue d’un aliment appétissant me donne souvent tellement faim que je suis obligé(e) de manger tout de suite :

La vue d’un aliment appétissant me donne souvent tellement faim que je suis obligé(e) de manger tout de suite :
A
B
C
D

Quand je me sens déprimé(e), je veux manger :

Quand je me sens déprimé(e), je veux manger :
A
B
C
D

Vous arrive-t-il d’éviter de « faire des provisions » d’aliments qui vous tentent ?

Vous arrive-t-il d’éviter de « faire des provisions » d’aliments qui vous tentent ?
A
B
C
D

Avez-vous tendance à manger volontairement moins que vous n’en avez envie ?

Avez-vous tendance à manger volontairement moins que vous n’en avez envie ?
A
B
C
D

Vous arrive-t-il de vous « empiffrer » bien que vous n’ayez pas faim ?

Vous arrive-t-il de vous « empiffrer » bien que vous n’ayez pas faim ?
A
B
C
D

À quels moments avez-vous une sensation de faim ?

À quels moments avez-vous une sensation de faim ?
A
B
C
D

Si une échelle de 1 à 8, comment évaluerez-vous votre restriction alimentaire ?

1 signifie « pas de restriction du tout sur l’alimentation ».

C’est-à-dire que vous mangez ce que vous voulez, quand vous le voulez.

8 signifie « une restriction importante ».

C’est-à-dire que vous limitez en permanence la prise alimentaire sans jamais craquer.

Si une échelle de 1 à 8, comment évaluerez-vous votre restriction alimentaire ?